Forum de RPG sur l'univers de Hunger games
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le voyage en train

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

๑ posts : 64
๑ à panem depuis : 13/05/2012
๑ âge personnage : 42 ans
๑ localisation : Capitole

MessageSujet: Le voyage en train   Mar 9 Oct - 7:07

Une fois leurs adieux fait à leur famille, les Tributs du District 12 sont emmenés par les Pacificateurs jusqu'à la gare, accompagnés d'Edith J. Reaster et de Peeta Mellark. Un écran géant retransmet leur arrivée jusqu'au train, dans lequel on les fait monter après les cinq minutes d'attentes réglementaires qui permettent aux reportèrent de filmer les nouvelles attractions du Capitole.
Pendant le voyage qui durera plusieurs heures, les Tributs pourront se restaurer et se reposer dans leurs appartements individuels et privés qui comportent chacun une chambre à coucher, un dressing bien rempli et une salle de bain bénéficiant de l'eau chaude et de l'eau froide. Seuls les repas se prennent en commun, dans la salle à manger du train.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

๑ posts : 150
๑ à panem depuis : 11/05/2012
๑ âge personnage : 14 ans
๑ localisation : District 12

MessageSujet: Re: Le voyage en train   Lun 15 Oct - 9:28

Peu après le départ d’Elena, les pacificateurs rentrent dans la pièce et m’emmènent jusqu’à la gare avec notre hôtesse, mon père et l’autre tribut, quel est son nom déjà ? Kyle je crois… Le pauvre, à le voir il est clair que c’était sa première Moisson et qu’il n’a que 12 ans. Et de nouveau je ressens de la haine contre le Capitole. Parce que les tributs aussi jeunes ne s’en sortent jamais. Comment le pourrait-il face à des jeunes de 16 ou 17 ans ? Ils peuvent à la rigueur survivre pendant un moment, mais jamais gagner. Pour eux c’est clairement une condamnation à mort (pour la plupart d’entre nous aussi de toute façon mais nous nous pouvons espérer nous en sortir avec beaucoup de chance). Une fois arrivés à la gare, je remarque l’écran géant qui retransmet notre arrivée. Je ne peux m’empêcher de le regarder et ai du mal à me reconnaître. Est-ce vraiment moi cette fille en robe rose pale ? Je semble tellement…forte, sûre de moi. Je dois vraiment avoir fait un effort surhumain étant donné que j’ai plutôt envie de pleurer qu’autre chose. Mais tant mieux. Passer pour faible n’est jamais un avantage dans les Jeux. Je m’efforce de continuer à garder la tête haute durant les 5 minutes réglementaires avant que nous ne montions dans le train.
Une fois à l’intérieur, je pousse un soupir de soulagement, jette un bref regard à mon père et cours m’enfermer dans mes appartements. Il a compris. Une fois dans ma chambre, je m’écroule sur mon lit et laisse enfin mes larmes couler. Je ne regrette rien, mais je me sens mal en repensant à William, à ma mère et à Elena ; et bien qu’étant entraîné et volontaire, je ne peux m’empêcher d’avoir peur, réaction normale et plutôt saine pense-je. La peur est une bonne chose. Elle nous fait évaluer les risques et prendre des précautions. Ne pas avoir peur par contre est surement plus dangereux car elle ne nous faisait pas évaluer bien le danger et nous fait prendre des risques inconsidérés.
Après une bonne demi-heure à pleurer sur mon lit, je vais me passer de l’eau sur le visage et regarde le paysage défiler par la fenêtre.

___________________________________
"Never forget what you're fighting for..."

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

๑ posts : 21
๑ à panem depuis : 11/05/2012
๑ âge personnage : 27 ans
๑ localisation : Capitole

MessageSujet: Re: Le voyage en train   Jeu 27 Déc - 11:02

Edith escorta ses jeunes Tributs vers le train qui devait les emmener au Capitole. La jeune fille devait avoir treize ou quatorze ans, et elle s'était déjà portée volontaire. Pourquoi vouloir mourir aussi jeune ? Elle aurait dû attendre un ou deux ans, pour avoir davantage de chances de gagner, même si elle risquait de perdre la vie rapidement face aux Tributs du Un et du Deux. Le garçon, lui, en était à sa première année d'éligibilité, Edith l'avait tout de suite remarqué. On n'oublie jamais le regard empli de terreur de ceux qui pénètrent pour la première fois sur la Place de la Moisson.
Ils montèrent dans le train, et chacun des Tributs se réfugia dans sa chambre avant que l'Hôtesse ait pu leur dire un mot.
Plus tard, Emily reparut dans le wagon central, où Edith prenait le thé en compagnie du Mentor du Douze, Peeta Mellark. Le père de la jeune fille, si Edith avait tout suivi.

-Bonjour Emily, l'accueillit l'Hôtesse avec un sourire. Tu ne m'as pas laissé le temps de me présenter, tout à l'heure. Je suis Edith Reaster, l'Hôtesse du Douze et par conséquent responsable de l'Equipe de ton District.

La jeune femme se tut, laissant à la Tribut le choix de répondre ou de l'ignorer. Elle savait que les premières heures du voyage en train étaient parmi les plus dures pour les jeunes, qui devaient faire avec le luxe dont ils n'avaient pas l'habitude et l'arrachement à tout ce qu'avait été leur vie jusqu'à présent.




___________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

๑ posts : 150
๑ à panem depuis : 11/05/2012
๑ âge personnage : 14 ans
๑ localisation : District 12

MessageSujet: Re: Le voyage en train   Jeu 27 Déc - 20:02

Après un moment à regarder le paysage et à réfléchir, je décide de sortir. Je dois rester forte et.... eh bien avancer je suppose. En ouvrant la porte du wagon central, j'écarquille les yeux. Il est....tellement luxueux. Je le savais, mes parents m'en avaient parlés. Mais je n'aurais jamais pu imaginer un luxe pareil, même dans mes rêves les plus fous. Des fauteuils bleu ayant l'air moelleux et plus que confortable sont disposés dans la pièce et une large table, dressée, en bois entourés de chaises bleu trône au centre du wagon. Tous les meubles de celui-ci sont d'ailleurs en bois, surement un qui doit valoir une fortune. Les murs sont gris métallisés et les plats et couverts sont tous en argents. Sur ceux ci on trouve des petits gâteaux aux glaçages de toutes les couleurs de l'arc en ciel. Mais malgré toutes ces couleurs l'ensemble est harmonieux malgré tout. Tout ça est....magnifique. Et révoltant quand on voit comment vivent les gens dans les districts. Tout ce luxe, toute cette abondance...alors que la plupart des gens arrivent difficilement à survivre. Mais c'est le Capitole après tout. Et nous sommes ses pions les plus importants alors il a plutôt intérêt à prendre soin de nous avant que nous allions mourir dans l'Arène.
J'aperçois mon père avec notre hôtesse...quel est son nom déjà? Edith je crois...

-Bonjour Emily, m'interpelle-t-elle avec un sourire. Tu ne m'as pas laissé le temps de me présenter, tout à l'heure. Je suis Edith Reaster, l'Hôtesse du Douze et par conséquent responsable de l'Equipe de ton District.

Edith Reaster.... A première vue elle semble plutôt gentille et a un sourire et des manières qui inspirent confiance. Mais je n'oublie pas qu'elle reste une habitante du Capitole et que ce n'est peut-être qu'une impression. Je jette un coup d'oeil à mon père, qui me sourit et hoche imperceptiblement la tête. Très bien, je lui fais confiance.

- Bonjour, dis-je donc à l'hôtesse. Je suis désolée d'être partie comme ça tout à l'heure. Ce n'était pas très poli de ma part. Enchantée de vous rencontrer mlle Reaster.

Je m'assois sur la chaise à côté de mon père, en face d'elle, et regarde un plateau avec des gâteaux plutôt appétissants au glaçage rose et bleu.

- Je peux?

___________________________________
"Never forget what you're fighting for..."

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

๑ posts : 21
๑ à panem depuis : 11/05/2012
๑ âge personnage : 27 ans
๑ localisation : Capitole

MessageSujet: Re: Le voyage en train   Mer 2 Jan - 7:26

La jeune femme voyait bien qu'Emily se sentait mal à l'aise devant l'étalage de luxe dans le train du Capitole. Elle ne devait jamais avoir vu d'acajou, de brocard ou d'argent avant ce jour-là !
Edith la regarde s'asseoir sur la chaise en bois jouxtant celle sur laquelle le Mentor du Douze se tenait, et observer le plateau recouvert de cupcakes roses et bleus.

- Sers-toi, je t'en prie ! l'encourage l'Hôtesse. Ils sont là pour être mangés. Tu veux quelque chose à boire avec ? Du thé, du café, du chocolat chaud ?

Edith ignore si la jeune Tribut a eu accès au café dans son District. Le Douze n'est pas producteur de caféier, et elle ne pense pas que les autres Districts que le producteur aient accès à cette boisson. Idem pour le chocolat chaud, le lait étant plutôt rare et les fèves de cacao à destination presque exclusive du Capitole. L'exception étant les Vainqueurs...
L'Hôtesse se reprit. Emily était fille de deux Vainqueurs, elle devait avoir eu accès au chocolat, au café, et peut-être même aux thés fins plébiscités des dames du Capitole.

___________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

๑ posts : 150
๑ à panem depuis : 11/05/2012
๑ âge personnage : 14 ans
๑ localisation : District 12

MessageSujet: Re: Le voyage en train   Mer 2 Jan - 9:00

Encouragée par mon hôtesse, je prends un des gâteau.

- Euh...j'aimerai bien un chocolat chaud, oui. S'il vous plaît.

J'ai besoin de quelque chose pour me remonter le moral et me donner un peu de courage et le chocolat chaud est la meilleure option pour ça. J'ai toujours adoré cette boisson, depuis toute petite. Et en règle générale, lorsque je vais mal, un chocolat réussit toujours à me remonter un peu le moral. Un chocolat et les pâtisseries ou viennoiseries de mon père. Chance pour moi, il sait très bien faire les deux. Soi disant que c'est parce qu'il rajoute un "ingrédient secret" dans mon chocolat. C'est peut-être vrai d'ailleurs parce qu'à chaque fois que je le regarde préparer mon chocolat, il manque toujours ce petit quelque chose qu'il n'a que lorsqu'il le prépare loin de mes yeux indiscrets. Enfin bon, celui du Capitole devrait faire l'affaire. En attendant, je croque dans le gâteau si beau et appétissant que j'ai dans les mains. Il est vraiment délicieux. Il a un goût qui est un mélange de beurre et de fleur d'oranger, et il y a un peu de chocolat fondu au milieu. C'est juste divin. Presque à égalité avec ceux de mon père, ce qui montre à quel point ils sont bons. Je ne peux m'empêcher de sourire. C'est fou de voir l'effet que les pâtisseries ont sur moi. Une fois ma tasse de chocolat devant moi, je pose mon gâteau et bois une gorgée...avant de reposer la tasse. Ouille c'est bouillant! J'aurais dû m'en douter mais je n'y ai pas fais attention. Je souffle sur mon chocolat pour le refroidir un peu, tout en le touillant avec une cuillère avant de reprendre une gorgée. Mmmm il est...bien onctueux. Bien chocolaté aussi, plus que celui auquel j'ai l'habitude. Oui, il est plutôt bon, même s'il est loin d'égaler celui de mon père contrairement au gâteau. Je lui jette un coup d'oeil. Il sourit, surement amusé de voir à quel point un gâteau et un chocolat peuvent me remonter le moral, même s'il me connaît. Je lui souris aussi et me retourne vers mon hôtesse.

- Kyle est toujours dans sa chambre?

Le pauvre, tiré au sort à seulement 12 ans... Il n'a aucune chances. Cela ne fait que me motiver davantage à renverser le Capitole. Mais en attendant, s'il est tout seul dans sa chambre, surement à pleurer, j'irai bien le voir. Pour faire quoi, je n'en sais rien. Qu'est-ce que je pourrais faire de toute façon? Mais au moins pour qu'il ne se sente pas totalement seul.

___________________________________
"Never forget what you're fighting for..."

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

๑ posts : 21
๑ à panem depuis : 11/05/2012
๑ âge personnage : 27 ans
๑ localisation : Capitole

MessageSujet: Re: Le voyage en train   Sam 2 Fév - 8:28

Edith observe, derrière sa tasse de thé brûlant, la jeune Tribut se réchauffer le coeur avec un chocolat chaud, onctueux, crémeux, sucré, parfumé à souhait. Une ombre de sourire passe sur ses lèvres, puis elle avale une gorgée de thé pour dissimuler son amusement.
Emily lui rappelle la jeune fille qu'elle était au même âge. Téméraire, un brin têtue, toujours prête à se sacrifier pour sauver quelqu'un ou simplement aider une personne chère. Et bien sûr, gourmande à souhait, savourant les bons petits plats, les boissons chaudes et les viennoiseries.

-Kyle est toujours dans sa chambre ?

La question d'Emily tire l'hôtesse de ses pensées. Il lui faut un instant pour reprendre pied dans la réalité, puis elle se tourne vers Peeta, qui hausse les épaules. Il ne sait pas.
C'est ce moment précis que choisit le jeune -très, trop jeune- Tribut du Douze pour entrer dans le wagon-salon. Il est petit, mince, presque chétif, et son visage porte encore les marques de l'enfance, dont il est à peine sorti. Mais dans ses yeux brillent une détermination farouche et une résignation sauvage. Il sait qu'il n'a pas l'ombre d'une chance, certes, mais il ne veut pas mourir sans se battre.

-Bonjour, Kyle. Je suis Edith Reaster, l'Hôtesse du District Douze.
-Bonjour, répond le Tribut.
-Veux-tu boire ou manger quelque chose ? Il y a des gâteaux, des viennoiseries, du thé, du chocolat chaud, du café. Et nous pouvons demander du salé si tu préfères.

Timidement, Kyle vient s'asseoir à côté d'Emily. Puis il tend la main vers un croissant luisant de beurre et en croque un bout. Edith pousse devant lui une tasse de chocolat fumant : rien de tel, elle le sait, pour réconforter un tant soit peu les enfants perdus. Car c'est ce à quoi lui fait penser Kyle : un enfant perdu, égaré au milieu de la cruauté des Hommes.

___________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

๑ posts : 150
๑ à panem depuis : 11/05/2012
๑ âge personnage : 14 ans
๑ localisation : District 12

MessageSujet: Re: Le voyage en train   Mer 13 Fév - 20:01

Apparemment ni elle ni mon père ne savent s'il y est ou pas. Je reprends donc une gorgée de chocolat lorsque la porte s'ouvre et que Kyle entre dans la pièce. Et je suis presque plus choqué de sa minceur et de sa jeunesse en le voyant là, au milieu du luxe capitolien du wagon que sur la grande place lors de la Moisson. Ce qui, au District Douze, peut s'apparenter à la normale, c'est-à-dire la minceur, devient ici une maigreur chétive, et l'innocence et la candeur de ce garçon qui n'est pas encore sorti de l'enfance me saute encore plus aux yeux au milieux des couverts en argents et des meubles splendides. Mais il y a cependant quelque chose dans ses yeux qui contraste avec cette candeur. Il y brille un éclat sauvage de détermination et de résignation. Il n'a aucune chance mais il ne compte pas mourir sans combattre.
Edith se présente et Kyle vient timidement s'asseoir à côté de moi et je lui fais un petit sourire avant qu'il ne prenne un croissant.
Je bois mon chocolat en silence et reprend un autre gâteau avant de finalement reprendre la parole.

- Donc...Des remarques, des conseils, n'importe quoi?, demandai-je en regardant mon père et notre hôtesse

Pas tellement que j'ai hâte d'y être et que je veuille rappeler à tout le monde, surtout à Kyle (et peut-être aussi un peu à mon père) que d'ici trois jours nous serons au Capitole pour les Jeux mais bon...le silence devenait pesant et insupportable, il fallait bien le briser. Et autant parler de choses utiles non?




___________________________________
"Never forget what you're fighting for..."

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



MessageSujet: Re: Le voyage en train   

Revenir en haut Aller en bas
 

Le voyage en train

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Les gens du voyage
» How train your dragon
» Voyage de Bougainville
» Voyage dans le foin...
» Haiti en Marche parle du voyage de Preval dans le Centre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HUNGER GAMES → Forum de RPG :: the twelve districts of panem :: DISTRICT 12-
jQuery(document).ready(function() { jQuery('body').append('
'); } );