Forum de RPG sur l'univers de Hunger games
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Un jour de pluie..... ~Théodore et Néo~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
avatar

๑ posts : 137
๑ à panem depuis : 21/07/2012
๑ âge personnage : 26 ans
๑ localisation : Capitole

MessageSujet: Re: Un jour de pluie..... ~Théodore et Néo~   Lun 8 Oct - 11:06

L’inquiétude de Néo était palpable. Il se leva et commença à faire les cent pas. Finalement, il s’arrêta devant moi en croisant les bras :

- D'accord. D'accord ! Je compte m'attaquer aux ordinateurs de la Section Spéciale. Ceux de mes collègues et de mes supérieurs, c'est d'ailleurs avec ceux-ci qu'on a le plus de chance de se faire chopper.


Donc c’était ceux-là. Ça ne m’étonnait pas. Après tout, c’était le domaine de Néo : quels autres ordis aurait-il pu avoir envie de pirater ? Quand au risque de se « faire chopper » dont il parlait…eh bien on ferait avec. De toute façon le danger faisait partie intégrante de l’opération.

-De toute façon, tu devais t'en douter, reprit mon ami. Donc, je voudrais récupérer leurs données, parce qu'il y a quand même des résultats d'expériences qu'on a menées ou que l'on est en train de mener qui ont une importance capitale pour nous. Et après, bousiller le tout.

- Ok, dis-je en hochant la tête.

Je ne savais pas pourquoi il tenait tellement à les bousiller mais ce n’était pas grave. Néo recommença à tourner dans la pièce pendant que je réfléchissais à tout ça. Il finit par revenir s’asseoir :

-Je crois qu'on a une sorte de base de données centrale à laquelle sont reliés tous les autres ordinateurs... Désolé, je suis un peu nerveux.

- Ne t’inquiètes pas, je comprends, lui dis-je en lui souriant de manière rassurante. Donc…une base de donnée centrale…ok. ça simplifie les choses parce qu'on a pas besoin d'aller pirater tous les ordis de tes collègues: on va passer directement par l’ordinateur qui a accès à cette base de donnée…c’est-à-dire celui de ton patron, expliquai-je. On s’infiltre dans son ordi, à partir de là on accède à la base de donnée et tu récupère les données qui t’intéressent, ok ?

___________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

๑ posts : 287
๑ à panem depuis : 03/06/2012
๑ âge personnage : 26 ans
๑ localisation : Capitole

MessageSujet: Re: Un jour de pluie..... ~Théodore et Néo~   Mar 9 Oct - 7:54

Le calme de Théodore apaisa considérablement Néo. Il n'était pas tranquille pour autant, mais il avait réussi à brider un maximum son inquiétude.

-Ok. Alors... Son mot de passe... SSP-lcdbedls2303...

Il se retint de rire.

-Je t'explique la signification du truc... SSP, c'est pour Section Spéciale des Pacificateurs -logique, non ?- et lcdbedls correspond à "la côte de boeuf est dans la semoule". L'un des membres de la Section à sorti ça le jour où on a pris d'assaut le District 13 pour signaler qu'un de ses adjoints s'était pété la cheville... expliqua le Pacificateur, qui avait vraiment du mal à garder son sérieux. Depuis, c'est resté entre nous... Mais les autres ne savent pas que notre chef l'utilise comme mot de passe... Ca doit leur paraitre trop stupide... Quant au 2303, Ca correspond au 23 mars, le jour où on a changé tout le système info de la Section.

Il marqua une pause.

-En fait, c'est plutôt facile de trouver leurs mots de passe... Il suffit de comprendre leurs logiques... De se mettre à leurs places... ajouta-t-il en contemplant pensivement l'écran.



Spoiler:
 

___________________________________

Je ne me sens jamais aussi vivant que lorsque que je cotoie la mort.
"I don't care if it hurts... I wanna have control..."




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

๑ posts : 137
๑ à panem depuis : 21/07/2012
๑ âge personnage : 26 ans
๑ localisation : Capitole

MessageSujet: Re: Un jour de pluie..... ~Théodore et Néo~   Mar 9 Oct - 12:28

-Ok. Alors... Son mot de passe... SSP-lcdbedls2303...

Je le regardai avec étonnement.

-Je t'explique la signification du truc... dit Néo après avoir vu ma tête. SSP, c'est pour Section Spéciale des Pacificateurs -logique, non ?- et lcdbedls correspond à "la côte de boeuf est dans la semoule". L'un des membres de la Section à sorti ça le jour où on a pris d'assaut le District 13 pour signaler qu'un de ses adjoints s'était pété la cheville... Depuis, c'est resté entre nous... Mais les autres ne savent pas que notre chef l'utilise comme mot de passe... Ca doit leur paraitre trop stupide... Quant au 2303, Ca correspond au 23 mars, le jour où on a changé tout le système info de la Section.

Je ne pus m’empêcher d’éclater de rire en l’écoutant me raconter la signification de « lcdbedls ».

-En fait, c'est plutôt facile de trouver leurs mots de passe, remarqua mon ami. Il suffit de comprendre leurs logiques... De se mettre à leurs places...

- C’est toujours comme ça de toute façon, dis-je en tapant le mot de passe. On dit toujours aux gens de choisir des mots de passe compliqués, en alternant les chiffres, les lettres, les majuscules, les minuscules… Mais au bout du compte personne ne saurait s’en souvenir alors à partir du moment où tu connais la personne, trouver son mot de passe est presque facile.

Je repensai à son mot de passe et fit remarquer en souriant :

- Surtout si en plus la personne en question est aussi banale dans le choix de son mot de passe que toi…

Je finis par accéder à l’ordinateur. Cette fois on y était : le plus gros du travail pouvait commencer et je m’y attelai avec un sourire determiné. Une fois sur la base de donnée, je branchai le disque dur externe de Néo sur mon ordinateur et commençait le transfert des données avant de me retourner vers lui:

- Bon ben y'a plus qu'à attendre que toutes les données soient transférées sur ton disque dur externe, lui annonçai-je.

___________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

๑ posts : 287
๑ à panem depuis : 03/06/2012
๑ âge personnage : 26 ans
๑ localisation : Capitole

MessageSujet: Re: Un jour de pluie..... ~Théodore et Néo~   Mar 9 Oct - 13:11

-Je ne suis jamais inspiré dans le choix de mes mots de passe... soupira Néo, à moitié affligé. Bon, ben, on attend alors...

Le Pacificateur se leva et commença à faire les cents pas une nouvelle fois, avant de regarder l'averse qui innondait presque la rue.

-J'espère que... ET MERDE !!!

Il bondit sur Théo avec une rapidité surprenante, lui bloqua un bras dans le dos et lui appuya la lame très éguisée du couteau qu'il gardait toujours sur lui sur la gorge. Un petit filet de sang coula le long du cou de l'ingénieur.

-J'espère que tu as suffisament confiance en moi... Je laverais ta chemise à la main si tu veux pour me faire pardonner...

Des coups violents furent frappés à la porte d'entrée de la maison de l'ingénieur.

-Et je réparerais ta porte aussi... ajouta Néo avec une grimace en entendant craquer le battant.

Il força Théo à se lever et le mit face à la porte du salon, se servant de lui comme bouclier humain. Il accentua légèrement la pression de la lame sur la gorge de son ami en prenant tout de même garde à ne pas l'égorger par accident. Une demi-douzaine de Pacificateurs entra dans la pièce, armes en avant.

-STOP!!! hurla Néo. Un pas de plus et je le descends. déclara-t-il d'une voix parfaitement calme et posée, mais également tellement glaciale que la température de la pièce baissa de plusieurs degrés. Je ne bluffe pas. Un mort de plus ou de moins sur ma conscience -si toutefois j'en ai une- pour moi, ça ne change rien. ajouta-t-il sur le même ton.


___________________________________

Je ne me sens jamais aussi vivant que lorsque que je cotoie la mort.
"I don't care if it hurts... I wanna have control..."




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

๑ posts : 137
๑ à panem depuis : 21/07/2012
๑ âge personnage : 26 ans
๑ localisation : Capitole

MessageSujet: Re: Un jour de pluie..... ~Théodore et Néo~   Mar 9 Oct - 13:45

-Je ne suis jamais inspiré dans le choix de mes mots de passe... soupira Néo. Bon, ben, on attend alors...

Il se leva et recommença à faire les cents pas tandis que je regardai le téléchargement se faire, vérifiant que tout se passait sans accroches.

-J'espère que... ET MERDE !!! s’écria soudain Néo

Je n’eus pas le temps de réagir et de demander d’explication que Néo avait bondit sur moi. Il bloqua mon bras dans mon dos, m’arrachant un cri à la fois de surprise et de douleur, et je sentis la lame d’un couteau sur ma gorge. Celui-ci était d’ailleurs bien aiguisé puisque je sentis un filet de sang chaud couler dans mon cou.

-J'espère que tu as suffisament confiance en moi...me dit Néo.Je laverais ta chemise à la main si tu veux pour me faire pardonner...

Là tout de suite je ne savais plus vraiment si je lui faisais confiance. Enfin pour être honnête je n’étais plus sûr de grand-chose en fait excepté que j’avais un couteau bien aiguisé sous la gorge et que je savais que Néo savait s’en servir, faisant de ma situation une situation plus que délicate. Je ne comprenais plus grand-chose à la situation : qu’est-ce qui s’était passé, qu’avait vu Néo dehors pour en arriver là ? On frappa violemment à la porte.

-Et je réparerais ta porte aussi... ajouta le pacificateur en entendant craquer le battant.

Il me força à me lever et je me retrouvai face à la porte du salon, servant de bouclier humain entre lui et ces visiteurs dont j’ignorais encore l’identité. Inutile de dire que j’étais mort de peur. Je n’étais pas d’un naturel peureux mais pour la première fois depuis ma fuite du Capitole des années plus tôt avec mes parents, j’étais terrorisé. J’aurais pu me dire que Néo était un ami et qu’il ne m’aurait rien fait, mais honnêtement à ce moment-là je n’en étais plus si sûr. Après tout, Néo était Néo : imprévisible.
Je sentis la lame s’appuyer un peu plus contre ma gorge et retint un peu plus ma respiration lorsqu’une demi-douzaine de pacificateurs entra dans le salon, armes en mains…et pointées sur nous
Si j’avais pu, j’aurais poussé un soupir. Néo, Néo, Néo….

-STOP!!! Hurla-t-il. Un pas de plus et je le descends.

Sa voix était à la fois d’un calme effrayant et d’un glacial qui jeta un froid dans le salon.

- Je ne bluffe pas, reprit-il. Un mort de plus ou de moins sur ma conscience -si toutefois j'en ai une- pour moi, ça ne change rien.

Je regardai les pacificateurs le cœur battant à tout rompre et la respiration difficile, priant pour qu’ils obéissent à Néo, ne sachant pas jusqu’où celui-ci serait capable d’aller pour donner le change.

Spoiler:
 

___________________________________


Dernière édition par Théodore Hemingway le Mer 10 Oct - 9:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

๑ posts : 287
๑ à panem depuis : 03/06/2012
๑ âge personnage : 26 ans
๑ localisation : Capitole

MessageSujet: Re: Un jour de pluie..... ~Théodore et Néo~   Mar 9 Oct - 14:47

Néo sentait ses mains devenir moites et il écarta imperceptiblement la lame de la gorge de Théo pour éviter tout accident stupide. Il sentait le poul dans la veine du poignet de son ami battre à tout rompre contre ses doigts et se demanda s'il n'allait pas finir par faire une crise de tachycardie lorsque l'un des Pacificateurs arma son pistolet. Cartwright resserra à nouveau sa prise sur l'ingénieur.

"Et maintenant, qu'est-ce-que je fais ?"

-Lachez ce couteau...
-Faites glisser vos armes sur le sol jusqu'à mes pieds si vous ne voulez pas avoir la mort du plus brillant ingénieur du Capitole sur les bras.
-Vous d'abord...
-Non.
-Mais...

Néo profita de la tentative de négociation de son collègue pour agir. Il éloigna prestement Théo de lui en le poussant dans le tas et bondit à sa suite pour tabasser quelques membres du groupe.

"Une bonne bagarre pour que ça paraisse plus authentique..."

Il envoya deux Pacificateurs au tapis avant de se prendre un coup de crosse dans la tempe et de se faire maitriser. Il se retrouva par terre, la joue plaquée contre le sol, les bras dans le dos et la respiration coupée par l'homme qui s'était assis sur lui.

"Je n'avait jamais vu le revêtement de son salon d'aussi près... Intéressant..."

Il sentit qu'on lui passait des menottes et qu'on le relevait de force.

"Ca devait être un tout petit peu trop authentique... Enfin, au moins, l'autre n'a pas tiré... Et Théo, comment il va dans tout ça ?"

Il grimaça, espérant que son ami ne soit pas trop bouleversé, et lui jeta un coup d'oeil discret.


Spoiler:
 

___________________________________

Je ne me sens jamais aussi vivant que lorsque que je cotoie la mort.
"I don't care if it hurts... I wanna have control..."






Dernière édition par Néo Cartwright le Mar 9 Oct - 20:33, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

๑ posts : 137
๑ à panem depuis : 21/07/2012
๑ âge personnage : 26 ans
๑ localisation : Capitole

MessageSujet: Re: Un jour de pluie..... ~Théodore et Néo~   Mar 9 Oct - 15:18

La menace de Néo ne devait pas avoir effrayé les pacificateurs puisque l’un d’eux arma son pistolet. Même si je ne pouvais pas voir Néo, je savais qu’il avait été déstabilisé, ne s’attendant pas à un refus de coopération.

-Lachez ce couteau..., lui ordonna ledit pacificateur
-Faites glisser vos armes sur le sol jusqu'à mes pieds si vous ne voulez pas avoir la mort du plus brillant ingénieur du Capitole sur les bras, lui répliqua Néo

En temps normal, j’aurais été flatté du compliment, mais allez savoir pourquoi, dans la situation présente ça ne me fit ni chaud ni froid…

-Vous d'abord...
-Non.
-Mais...


Ils étaient désespérants. Hé ho, j’étais là ! Un couteau sous la gorge, une partie de mon sang coulant doucement le long de mon cou. Alors s’ils avaient pu arrêter cette discussion sans fin…
Heureusement, ou pas, Néo profita de cette tentative de négociation de son collègue pour mettre fin à cette conversation. Il me lâcha et m’éloigna de lui en m’envoyant vers les pacificateurs dans lesquels je tombai, avant de bondir vers eux pour ce qui aurait dû être un règlement de compte en bonne et due forme. Ce qu’il n’avait en revanche pas prévu c’est qu’il se ferait maitriser. Je vis l’un des pacificateurs le frapper à la tête avec sa crosse avant de de le plaquer au sol, mains dans le dos et menottés.

- Néo !, m’écriai-je en le regardant, inquiet

Pendant ce temps un des hommes sur lesquels j’étais tombé m’avait attrapé par le col de ma chemise et relevé avant de me menotter. Je jetai un regard vers Néo, espérant qu’il allait bien. A première vue, à part un bleu à la tête et une grosse claque à son égo, il allait relativement bien. Il devait se demander comment j’allais aussi puisqu’il lança un regard vers moi. Je le croisai et le rassurai d’un léger hochement de tête en le regardant dans les yeux. J’avais eu plus que peur c’était certain, mais maintenant que je n’étais plus menacé par un couteau et que j’avais à peu près recommencé à respirer normalement, j’allai (relativement) bien. Après tout, il m’avait prévenu que nous courrions des risques et j’avais accepté de le suivre là-dedans (même si je n’imaginais pas que ça irait aussi loin). Alors je n’avais rien à dire.
Je repensai soudain au disque dur, toujours en train de charger sur l’ordinateur et jetai un œil vers celui-ci. Un des pacificateurs l’avait récupéré. Néo avait raison : nous étions mal, très mal. Il devait se dire la même chose puisqu’il avait le regard tourné vers la même direction.

___________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

๑ posts : 287
๑ à panem depuis : 03/06/2012
๑ âge personnage : 26 ans
๑ localisation : Capitole

MessageSujet: Re: Un jour de pluie..... ~Théodore et Néo~   Mar 9 Oct - 16:00

Néo lacha un soupir de soulagement discret en voyant que son ami allait bien. Il avait eu peur de le traumatiser à vie et il ne se serait jamais pardonné de lui avoir fait du mal.

Il regarda le disque dur et cru que son coeur allait s'arreter lorsqu'il s'apperçut que les Pacificateurs s'en emparaient. Là, il n'aurait aucun argument pour faire croire à son innocence. Celle de Théo, passe encore. Mais lui était probablement foutu. Enfin, façon de parler.

Il sentit qu'on le poussait vers la sortie et n'opposa qu'une resistance minime, pour la forme. Bon, d'accord, et aussi parce qu'il commençait à avoir un sacré mal de tête à cause du coup de crosse. Les deux Pacificateurs qu'il avait envoyé au tapis n'avaient pas l'air en meilleur état que lui, au contraire. L'un saignait abandament du nez et l'autre tenait à peine debout. Il ne put s'empecher de sourire. Finalement, même si le combat avait été bref, il avait bien géré la situation.

Ils sortirent dehors. La pluie fraiche soulagea légèrement la migraine de Néo. Il observa ses collègue poser des scellés sur la porte d'entrée de la maison de Théodore et la seule pensée -un peu absurde sur les bord soit dit en passant- qui lui vint à l'esprit fut:

"Qui va s'occuper d'Anjali ?"


Il ne fit pas vraiment attention au chemin qu'ils suivirent, mais au bout d'un moment, il commença à en avoir assez de sentir les mains des Pacificateurs tenir fermement ses bras. Il se dégagea assez violemment.

-C'est bon, je sais marcher ! cracha-t-il agressivement.


___________________________________

Je ne me sens jamais aussi vivant que lorsque que je cotoie la mort.
"I don't care if it hurts... I wanna have control..."




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

๑ posts : 137
๑ à panem depuis : 21/07/2012
๑ âge personnage : 26 ans
๑ localisation : Capitole

MessageSujet: Re: Un jour de pluie..... ~Théodore et Néo~   Mer 10 Oct - 9:03

Les pacificateurs nous poussèrent vers la sortie et je regardai Néo, un peu soucieux. Vu le sacré coup de crosse qu’il avait reçu je me demandais s’il allait arriver à marcher sans s’écrouler. Heureusement, il avait l’air d’aller bien. J’eus même le surprise de le voir sourire et je compris vite pourquoi après avoir vu l’état des deux pacificateurs qu’il avait réussi à blesser. Néo avait l’air plus en forme qu’eux, ce qui, il est vrai, était assez satisfaisant à voir.
Sentir la pluie fraîche lorsque nous fûmes sortis me fit du bien après la chaleur qui m’avait envahie en même temps que la peur. Le seul problème était que le filet de sang dû à la blessure de Néo continuait à couler, dilué, en même temps que l’eau le long de mon cou et sous ma chemise. Mais bon vu la situation je suppose que nous n’étions plus à ça près. Les pacificateurs appliquèrent des scellés sur la porte et je les regardai faire, impuissant.
Nous commençâmes à marcher, escortés par les pacificateurs. Vers où, je n’en savais rien. Le plus logique aurait été qu’ils nous emmènent au QG de la Section Spéciale des Pacificateurs supposai-je. Mais bon, n’ayant aucune idée du lieu où il se situait, je ne pouvais pas savoir si c’était vers là que nous nous dirigions. Néo, lui, ne réagissait plus et se contentait de marcher. Plus nous marchions, plus la honte m’envahissait en pensant à tous les habitants du Capitole qui pouvaient nous voir passer depuis leurs fenêtres. Et en même temps je pensais à mes parents. Qu'auraient-ils dit s'ils avaient vu leur fils dans une situation pareille ? Ils ne seraient sûrement pas très fiers, pensai-je avec culpabilité. En même temps j’avais juste voulu aider un ami. Peut-être auraient-ils compris… J’espérais qu’ils auraient compris.

-C'est bon, je sais marcher !

Je revins soudain à la réalité. Néo s’était dégagé de l’étreinte du pacificateur et lui lançais un regard noir. Il était évident qu’il allait exploser si cette situation s’éternisait encore longtemps. Je regardais le pacificateur qui me tenait et lui lançai un regard qui voulait dire « laissez-moi faire ». L’homme devait voir que je n’étais pas du genre à tenter quelque chose de stupide puisqu’il me lâcha et me laissa m’approcher de Néo tandis que nous continuions à marcher.

-Néo…lui murmurais-je d’une voix calme et posé en lui lançant un regard apaisant. Tu devrais te calmer. Ok ? Respire, lui intimai-je en inspirant un grand coup. ça va aller

___________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

๑ posts : 287
๑ à panem depuis : 03/06/2012
๑ âge personnage : 26 ans
๑ localisation : Capitole

MessageSujet: Re: Un jour de pluie..... ~Théodore et Néo~   Mer 10 Oct - 12:18

Néo ne répondit pas mais inspira longuement pour se calmer. Il arreta de fixer obstinément le sol, lança un regard à la fois reconnnaissant et navré à son ami, puis leva les yeux pour observer le reste du paysage. Il pila net en emettant un hoquet de surprise et le Pacificateur qui se trouvait derrière lui manqua de lui rentrer dedans. On le poussa vers l'avant et il se remit à marcher, mais plus lentement cette fois.

Il ne quittait pas des yeux le batiment vers lequel on les emmenait. L'effet de surprise était passé et la seule chose qui dominait sa colère était la haine qu'il éprouvait pour l'homme qui l'habitait et y travaillait.

Il se rapprocha légèrement de Théodore.

-La maison de Snow... Je ne pensais pas que ça irait jusque là... murmura-t-il de telle façon que seul son ami puisse l'entendre.

Il n'avait pas peur, il était juste... Etonné ? Stupéfait ? Scotché ?... qu'un simple piratage informatique remonte jusqu'au président. Bon, ceci dit, ils s'étaient quand même attaqués à la plus importante base de données de tout le Capitole... Qui comprenait quand même des dossiers confidentiels et tenus secret depuis parfois plusieurs années... Des informations capitales sur Panem et parfois même ses habitants... Autrement dit, ce qui permettait de contrôler presque tout le pays...

"D'accord, finalement, ce n'était pas qu'un simple piratage informatique... Et tu viens de mettre ton meilleur ami -haha, en même temps, c'est le seul assez courageux pour te supporter !- dans la merde... Bravo, franchement... Super..."


-Je suis désolé... ajouta-t-il à l'adresse de Théo.

Pour une fois, il eut réellement du mal à soutenir le regard de son ami. Il était mortifié par la tournure des évènements et son inconscience qui avait plongé l'ingénieur dans les ennuis.




___________________________________

Je ne me sens jamais aussi vivant que lorsque que je cotoie la mort.
"I don't care if it hurts... I wanna have control..."




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

๑ posts : 137
๑ à panem depuis : 21/07/2012
๑ âge personnage : 26 ans
๑ localisation : Capitole

MessageSujet: Re: Un jour de pluie..... ~Théodore et Néo~   Mer 10 Oct - 13:20

Etonnamment, Néo m’écouta et inspira longuement avant de se reconcentrer sur la réalité… et de piler net avec un hoquet de surprise. Je regardai le lieu où ils nous emmenaient et me tétanisais intérieurement. Même si je n’y avais jamais été, je connaissais ce lieu, comme tout le monde au Capitole d’ailleurs. Et cette fois il n’y avait plus de doute : nous n’étions pas seulement mal, nous étions au bord du gouffre, à un cheveu de tomber dedans si ce n’était pas déjà le cas. Je sentis Néo se rapprocher légèrement de moi.

-La maison de Snow... Je ne pensais pas que ça irait jusque-là... murmura-t-il

- Moi non plus, avouai-je. Mais bon…de toute façon on est déjà mort ou presque alors on est plus à ça près je suppose…

-Je suis désolé... ajouta-t-il

Je pouvais sentir la culpabilité dans sa voix.

- T’inquiètes pas. De toute façon je te connais, tu te serais mis dans les problèmes de toute façon, que je t’aide ou pas. Alors autant y être à deux, non ? C’est mieux pour se supporter mutuellement. Ce qui, vu la situation, risque d’être utile je pense…

Plus nous nous approchions plus je redoutais ce qui allait se passer. Je doutais que le président nous fasse tuer, ce serait un peu fort. Mais finir en prison, ça il pouvait faire (et très facilement). Je soupirai : décidément, être ami avec Néo était loin d’être facile.
Les pacificateurs nous firent entrer dans la maison et nous fouillèrent ; sait-on jamais, des fois que nous aurions eu le temps de prendre des armes sans qu’ils le voient lorsqu’ils nous avaient arrêtés…
la logique ne fait définitivement pas partie des critères de recrutement des pacificateurs pensai-je
Une fois cela fait, nous attendîmes dans une pièce de pouvoir enfin rentrer dans le bureau du président Snow. Je regardai Néo sans rien dire : pas besoin de mots, je savais qu’il devait être aussi appréhensif de ce qui allait se passer dans les prochaines minutes que moi.

___________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

๑ posts : 287
๑ à panem depuis : 03/06/2012
๑ âge personnage : 26 ans
๑ localisation : Capitole

MessageSujet: Re: Un jour de pluie..... ~Théodore et Néo~   Jeu 11 Oct - 7:31

Néo se soumit à la fouille de mauvaise grâce.

-Un briquet ?
-Comme c'est étrange pour un fumeur. répondit-il d'un ton ironique.
-Et les cigarettes ? Ah non, c'est bon, j'ai trouvé.

Néo leva les yeux aux ciel. Comment le Capitole pouvait-il faire la loi avec de pareil crétin ?
On les introduisit dans une petite pièce qui devait être une sorte de salle d'attente attenante au bureau du président.

Cartwright croisa le regard de son ami qui n'avait pas l'air d'en mener très large. Ceci dit, lui non plus n'était pas forcément plus à l'aise. Mais il n'avait pas peur. Il ne sut dire combien de temps on les fit attendre, mais il eut l'impression que ça durait une éternité. Enfin, la porte s'ouvrit et les Pacificateurs les poussèrent dans le bureau du président, puis ils refermèrent la porte dans leur dos.

Snow ne daigna lever les yeux des dossiers qu'il feuilletait qu'au bout d'un bon quart d'heure de lecture. Il regarda tour à tour les deux "pirates", puis baissa de nouveau le regard sur ce qu'il lisait.

-Néo Cartwright, Section Spéciale des Pacificateurs, matricule GM dix-neuf - quatre-vingt-seize. Orphelin à l'age de sept ans...
-Six ans.

Snow leva à nouveau les yeux et fusilla l'interessé du regard.

-Donc, orphelin à l'âge de six ans, engagé dans la section à dix-sept ans, major de promotion à vingt ans. Mis sur la touche et dégradé il y a six ans pour désobéissance aux ordres, insolence et irrespect envers les supérieurs, en bref, insubordination, mais également pour tentative de meurtre à l'égard de l'un des généraux de la Section Norm...
-C'était un accident, je ne savais même pas qu'il faisait partie des Pacificateurs !
-La ferme.

Néo crispa ses poings à tel point que ses phalanges blanchirent. S'il n'avait pas eu les menottes, il aurait sauté à la gorge du président. Au sens littéral du terme. Il se contenta de lui lancer un regard noir et haineux. Il n'appréciait pas particulièrement qu'on dévoile sa vie comme ça, et surtout, qu'elle soit détaillée dans un dossier auquel trop de personnes à son gout pouvait avoir accès.

-Tentative de meurtre à l'égard de l'un des généraux de la Section Normale. Relégué au recrutement et à l'entrainement des recrues, et également aux missions suiccides dont on ne sait par quel miracle, vous ressortez toujours vivant. Rétablie provisoirement commandant de l'unité quatre de la SSP lors de la prise du District Treize. Condamné à six mois ferme dans les cellules du Capitole l'année dernière pour coups et blessures aggravées et dégradation de matériel.
-C'ETAIT DE LA LEGITIME DEFENSE !!!!!
-LA FERME !!! Les seuls véritables bons points de votre dossier sont que vous avez bénéficié d'une remise de peine de deux mois pour bonne conduite, -vous n'avez donc fait que quatre mois- et que vous menez toujours vos missions à bien.

Néo se mordit la langue pour ne pas exploser. Il jeta un regard discret vers Théo et inspira longuement et silencieusement pour se calmer.

"C'est sur qu'avec un dossier comme ça.... Couic...."



Spoiler:
 

___________________________________

Je ne me sens jamais aussi vivant que lorsque que je cotoie la mort.
"I don't care if it hurts... I wanna have control..."






Dernière édition par Néo Cartwright le Jeu 18 Oct - 7:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

๑ posts : 137
๑ à panem depuis : 21/07/2012
๑ âge personnage : 26 ans
๑ localisation : Capitole

MessageSujet: Re: Un jour de pluie..... ~Théodore et Néo~   Jeu 11 Oct - 8:33

L’attente me sembla interminable. A croire que nous allions rester dans cette sorte d’antichambre des problèmes éternellement. Finalement, la porte du bureau s’ouvrit et nous fûmes introduits à l’intérieur. La porte du bureau se referma comme une porte de prison sur nous et un silence religieux s’installa. Le président ne sembla pas faire attention à notre présence et continua à lire ses dossiers pendant encore un bon quart d’heure avant de daigner lever les yeux vers nous. Il nous regarda tout à tour puis regarda de nouveau ses dossiers. Dossiers qui, comme je le compris lorsqu’il commença à parler…étaient les nôtres ! Il se mit à décrire le dossier de Néo, qui devenait de plus en plus furieux au fur et à mesure de sa lecture. Je crois que s’il n’avait pas été menotté, le président aurait déjà été mort vu comment il semblait au bord de l’explosion. Pour ma part, j’ouvrai un peu plus grand mes yeux à mesure que le dossier, et donc la vie, de mon ami s’étalait sous mes yeux. Bien sûr je savais que Néo n’était pas un ange et qu’il avait eu des problèmes. Mais je n’en avais pas encore réalisé l’étendue et pour être honnête j’étais partagé entre la « satisfaction » de savoir la vérité et la pensée qu’au fond, peut-être aurais-je préféré ne pas tout savoir. Et plus le président lisait plus je pensais à mon propre dossier qui allait suivre, me demandant jusqu’à quel point le gouvernement en savait long sur moi et anxieux à l’idée de savoir que ce que je n’avais jamais raconté à personne (du moins à personne qui n’était pas présent ce jour là) allait être dévoilé devant Néo. Enfin ce n’était pas vraiment Néo le problème mais j’avais gardé ça pour moi depuis six ans, ne voulant plus y repenser plus que ce que j’y pensais déjà en moi-même, et l’idée qu’une autre personne en parle, et surtout Snow, m’était insupportable.
Finalement, celui-ci s’arrêta de parler. Il regarda alternativement Néo et son dossier, l’air de penser « eh bien, je ne savais pas qu’on pouvait avoir un dossier aussi chargé et compromettant, vous battez des records », puis posa celui-ci avant de prendre celui d’à côté, le mien. Je sentais mon cœur battre à tout rompre dans ma poitrine et me forçai à inspirer et expirer longuement pour me calmer.

- Théodore Hemingway, commença Snow. Ingénieur en technologie de pointe et célèbre sponsor. Jeune homme modèle au dire de tous, vous vous êtes enfui avec vos parents pour vous cacher avec les autres habitants du Capitole, après la prise de celui-ci par les rebelles, lorsque vous aviez 9 ans.

Je me mordis la lèvre et baissai les yeux. Si seulement il avait pu se taire !

- Rien de particulier ensuite pendant 11 ans…on dirait que vous êtes moins du genre à vous faire remarquer que votre complice, dit-il en jetant un œil à Néo. Bref donc rien à dire pendant 11 ans jusqu’au…

Il jeta un coup d’œil à son dossier et me regarda de nouveau :

- 12 juin 3222 (J’évitai soigneusement de le regarder et poussai un soupir silencieux en fermant les yeux.), jour où vos parents se sont faits tués par des rebelles qui avaient localisés la cache, faisant de vous l’unique héritier de la 2nde fortune du Capitole.

Et voilà. Il l’avait dit. Mon cœur se serra et je pensais que je venais de découvrir le sens du mot « haine ». Mes sentiments envers les rebelles n’étaient rien comparés à ceux que j’éprouvais à présent pour Snow. Si j’avais pu, je lui aurais surement sauté dessus en même temps que Néo. Mais la situation étant ce qu’elle était, je me contentai d’éviter soigneusement le regard de Néo et d’en lancer un noir et haineux à l’homme assis derrière son bureau.

- Revenu au Nouveau Capitole lorsque celui-ci s’est remis sur pieds et a ouvert une boutique spécialisée en technologie. Honnêtement je ne comprends pas comment un homme tel que vous a pu se retrouver dans mon bureau aujourd’hui pour un motif pareil, Hemingway.

L’amitié, pauvre abruti ! Pensai-je en continuant à le regarder d’un œil noir. Un concept que tu ne connais sans doute pas.

Spoiler:
 

___________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

๑ posts : 287
๑ à panem depuis : 03/06/2012
๑ âge personnage : 26 ans
๑ localisation : Capitole

MessageSujet: Re: Un jour de pluie..... ~Théodore et Néo~   Jeu 11 Oct - 9:35

Plus le président avançait dans la lecture du dossier, plus Théo semblait mal à l'aise et plus Néo haïssait Snow. Il se demandait d'ailleurs comment ce sentiment pouvait autant augmenter en l'espace de quelques minutes. Il manqua de rire nerveusement lorsqu'il réalisa que l'homme assis en face de lui venait de dépasser haut la main Noémie Buckingham et qu'il courrait bien loin devant elle dans sa liste des personnes les moins appréciées.

"Transformé en passoir... Non, c'est trop doux..."


- ...sont faits tués par des rebelles qui avaient localisés la cache, faisant de vous l’unique héritier de la 2nde fortune du Capitole.

Néo tourna brusquement la tête vers son ami. Il eut un pincement au coeur lorsqu'il remarqua que celui-ci évitait soigneusement son regard. Puis il fusilla Snow des yeux. Il n'avait pas le droit de dévoiler tout ça !!! C'était de l'humiliation pur et simple !!! Sa vie, il s'en foutait, tout le monde savait qu'il était violent, dangereux et que son casier était loin d'être vierge. Mais celle de son ami... Lorsqu'il vit l'état et la réaction de l'ingénieur, il réalisa que très peu de personnes devaient être au courant de tout les détails et qu'il devait essayer d'oublier tout ça... Le fait que Snow en parle, que cette histoire se retrouve dans un dossier comme s'il n'était rien, rien de plus qu'un objet avec une référence, le révolta encore plus.

"Brûlé vif... C'est bien, ça, il le sentira vraiment passer..."

-S'il est dans votre bureau aujourd'hui, c'est parce que je l'ai contraint à pirater la base de données de la SSP pour moi. répliqua Néo d'un ton agressif.

Snow tourna son regard vers lui.

-Monsieur.
-Quoi ? demanda le Pacificateur sans montrer qu'il était légèrement déstabilisé par la réponse du président.
-C'est pourtant clair non ? Je suis votre supérieur hiérarchique. "S'il est dans votre bureau aujourd'hui, c'est parce que je l'ai contraint à pirater la base de données de la SSP pour moi, monsieur."
-S'il est dans votre bureau aujourd'hui, c'est parce que je l'ai contraint à pirater la base de données de la SSP pour moi, monsieur. répéta Néo

Il était clair à sa façon de pronocer le mot "monsieur" qu'il pensait "connard" ou "salopard" ou encore "fils de pute" ou bien même les trois.

-Et comment cela ?
-Je l'ai abordé alors qu'il fermait sa boutique, et je l'ai gentiment demander de m'emmener chez lui pour me rendre un petit service. Il a été très coopératif quand il s'est apperçut qu'il avait la pointe d'un couteau appuyée contre ses côtes.

Il priait pour que Théo confirme ses dires et s'en sorte sans trop de problèmes.

-Monsieur. ajouta-t-il.

"Découpé en morceau... au couteau de cuisine, c'est plus long et douloureux... Couteau à dents... Comme ça, on est obligé de scier."


Spoiler:
 

___________________________________

Je ne me sens jamais aussi vivant que lorsque que je cotoie la mort.
"I don't care if it hurts... I wanna have control..."




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

๑ posts : 137
๑ à panem depuis : 21/07/2012
๑ âge personnage : 26 ans
๑ localisation : Capitole

MessageSujet: Re: Un jour de pluie..... ~Théodore et Néo~   Jeu 11 Oct - 10:24

-S'il est dans votre bureau aujourd'hui, c'est parce que je l'ai contraint à pirater la base de données de la SSP pour moi.

Je regardai Néo. C’est pas vrai… pensai-je en soupirant intérieurement. Néo, Néo, Néo…

-Monsieur.
-Quoi ?
-C'est pourtant clair non ? Je suis votre supérieur hiérarchique. "S'il est dans votre bureau aujourd'hui, c'est parce que je l'ai contraint à pirater la base de données de la SSP pour moi, monsieur."


Je regardai Snow puis Néo, me demandant si Néo allait se plier à ce « monsieur » qui, pour lui, devait relever d’une certaine forme d’humiliation vu son caractère. Mais à ma grande surprise, Néo s’exécuta :

-S'il est dans votre bureau aujourd'hui, c'est parce que je l'ai contraint à pirater la base de données de la SSP pour moi, monsieur.

Bon, on sentait clairement que ce « monsieur » n’avait rien de respectueux, mais il l’avait dit. Je sentis ma haine pour Snow augmenter. Ok, c’était son supérieur mais il y avait une manière de le dire. Nous étions humains, comme lui, après tout. Nous n’étions pas des pions gentiment à sa disposition tels des esclaves dociles.

-Et comment cela ? demanda Snow
-Je l'ai abordé alors qu'il fermait sa boutique, et je lui ai gentiment demander de m'emmener chez lui pour me rendre un petit service. Il a été très coopératif quand il s'est aperçu qu'il avait la pointe d'un couteau appuyée contre ses côtes. Monsieur.

Je regardai Néo en levant les yeux au ciel. Même si j’appréciais sa tentative pour me couvrir, je n’allais pas le laisser faire. S’il plongeait pour cette histoire, je plongeais avec lui. Après tout, il avait été plus que clair sur les risques que nous courrions. Je devais donc assumer les conséquences. Et en plus, déjà que nous risquions gros, mais si en plus je laissai Snow croire à cette histoire, au piratage sur les ordinateurs les plus importants du pays s’ajouterait la charge de contrainte d’autrui sous la menace d’une arme, ce qui lui vaudrait encore plus de problèmes. Non, Néo était un ami et je ne laisserai jamais un ami porter le chapeau pour moi. Question de principe. Je me tournai donc vers le principal intéressé et lui fit un faible sourire, à la fois reconnaissant et désolé :

- Merci d’essayer de me couvrir Néo. Mais laisse tomber. Ecoutez, dis-je en regardant Snow, j’admets que je ne sais pas tellement ce que Néo comptait faire avec les données que nous…enfin que j’ai piraté.

Autant être honnête : Néo m’avait aidé avec le mot de passe mais le gros du piratage avait été fait par moi.

- Mais ce qui est sûr c’est qu’il ne m’a en aucune façon forcé, repris-je. C’est exact : il est venu me voir quand je fermais ma boutique et m’a demandé si je pouvais lui rendre un service. Mais, et j’insistais là-dessus, il a été plus que clair sur les risques que nous courrions et j’ai quand même accepté. Alors je suis aussi coupable que lui dans cette histoire.
- Et pourrais-je savoir pourquoi un jeune homme tel que vous a accepté de marcher de son plein dans cet histoire ? demanda Snow, enfoncé dans son fauteuil.

Je regardai Néo puis Snow et sourit. J’allais sûrement horrifier mes parents là-haut, eux qui m’avaient toujours enseigné le respect.

- Pour une chose que vous ne connaissez pas.
- Monsieur, précisa Snow

Je soupirai délibérément et levai les yeux au ciel :

- Que vous ne connaissez pas, monsieur.
- Qui est ?
- N’est-ce pas évident monsieur le président ? L’amitié. Concept que vous ne connaissez pas puisque vous n’avez aucun ami. Juste des larbins. Comme votre père d’ailleurs, d’aussi loin que je me souvienne de lui, osai-je même ajouter. C’est une chose que vous ne connaîtrez jamais. Vous connaissez la haine, la peur, la soumission, l’hypocrisie. Mais l’amitié vous ne l’aurez jamais.

Je crus que Snow allait exploser sur son bureau et regardai Néo avec un sourire en coin. Finalement le manque de respect de temps en temps c’était pas si mal. Snow se racla la gorge :

- Je vois. On dirait qu’il va falloir modifier votre dossier Hemingway. J’ai bien peur que le « modèle » soit désormais faux.

- Modifiez-le à votre guise monsieur, je ne suis plus à ça près. De toute façon, pour quelqu’un qui dévoile la vie des gens sans la moindre gêne comme vous le faîte, l’avis des personnes en question doit être superflu j’imagine.

Ok, je m’enfonçai surement encore plus dans les problèmes. Mais ma haine et ma colère faisaient que pour le moment je n’en avait rien à faire.
Snow pinça les lèvres et nous regarda moi et Néo :

- Eh bien je propose que vous alliez réfléchir un peu à la notion de respect à l’ombre. Disons deux mois. Qu’en pensez-vous ? déclara-t-il avec un sourire narquois

- Que c’est parfait monsieur, lui répondis-je.

Bon, deux mois en prison n’étaient pas non plus insurmontables, n’est-ce pas ?

___________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

๑ posts : 287
๑ à panem depuis : 03/06/2012
๑ âge personnage : 26 ans
๑ localisation : Capitole

MessageSujet: Re: Un jour de pluie..... ~Théodore et Néo~   Jeu 11 Oct - 13:15

Néo fixa Théo d'un regard glacial et plein de colère.

"Mais quel crétin quand il s'y met ! Mais quel imbécile !!! MAIS QUEL CREME D'ANDOUILLE D'IMBECILE HEUREUX FARCI A LA STUPIDITE !!!!! MAIS QUEL..."

Il ouvrit la bouche de surprise en entendant ce que disait l'ingénieur. Non seulement il avait décidé de plonger avec lui, alors qu'il n'y était pas obligé, mais en plus il provoquait le président. Chose qui sortait tout à fait de l'ordinaire.

"Attends, il n'est pas dans son état normal là... Qu'est-ce-qu'il lui prend ? Il a pété un boulon !"

Deux mois de taule ? C'était largement supportable pour Néo qui hocha simplement la tête.

-Répondez Cartwright.
-Très bien, mon-sieur.
-Parfait.

"Brûlé au troisième degré puis découpé en morceaux encore vivant avec le couteau à dents. Après une brêve utilisation de la poire d'angoisse bien évidemment. Miam."

Snow appela les Pacificateurs qui emmenèrent les deux prisonniers au centre de détention.
Néo observa son ami à la dérobée pendant toute la durée du trajet. Il doutait que celui-ci ait suffisament la peau dure pour resister tout seul aux cas désespérés et aux caïds auquels ils allaient devoir faire face là-bas. Il allait devoir le surveiller et de très près. Ne pas le lacher d'une semelle. Et lui expliquer deux-trois petites choses aussi, notament sur la... hiérarchie... entre les prisonniers.

Les Pacificateurs leur confisquèrent leurs effets personnels et ils revêtirent l'uniforme des prisonniers qui, bien entendu, ne comprenait ni ceinture ni lacets, puis on les conduisit dans leur cellule où ils furent enfermés. Néo détailla le peu de choses qu'elle comprenait. Des lits superposés avec matelats, couvertures et des trucs qui devaient correspondre à des oreillers. Un lavabo. Des toilettes. Et des grafitis gravés dans la pierre des murs. Chouette. Il se hissa sur le lit du haut sans desserer les lèvres et s'allongea dessus.

Il fixait le plafond depuis un long moment, les mains croisées sous sa tête, lorsqu'il se décida enfin à parler sans cacher son irritation.

-Pourquoi tu ne m'a pas laissé te protéger ? demanda-t-il d'un ton amer.



Spoiler:
 

___________________________________

Je ne me sens jamais aussi vivant que lorsque que je cotoie la mort.
"I don't care if it hurts... I wanna have control..."




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

๑ posts : 137
๑ à panem depuis : 21/07/2012
๑ âge personnage : 26 ans
๑ localisation : Capitole

MessageSujet: Re: Un jour de pluie..... ~Théodore et Néo~   Jeu 11 Oct - 14:03

Snow appela les Pacificateurs qui nous emmenèrent au centre de détention. Étonnamment je me sentais bien. On aurait pu croire que je m’effondrerais une fois le contrecoup de notre entrevue avec Snow terminée mais bizarrement, plus nous avancions vers le centre de détention, plus je me sentais bien. Pour la première fois de ma vie j’avais pris des risques, défié l’autorité et manquer de respect à quelqu’un et…je me sentais en pleine forme. Plus que je ne l’avais jamais été. Comme si je m’étais enlevé un poids. Comme si pour la première fois de ma vie j’avais été libre (même si dans la situation présente c’était être libre de se foutre soi-même en taule). Même si je ne le regardais pas, je pouvais sentir le regard de Néo sur moi. Il devait se dire que j’avais pété les plombs (d’ailleurs plus j’y pensais plus je me disais la même chose. Mais péter les plombs me faisait un bien fou apparemment) et, le connaissant, s’inquiéter pour moi.
Ne t’inquiètes pas pour moi, ça va aller.
Une fois sur place, les pacificateurs nous confisquèrent nos effets personnels et nous obligèrent à revêtir l'uniforme des prisonniers. J’avoue que devoir me séparer de mon portable fut difficile, celui-ci étant pratiquement une extension de ma main, et voir les pacificateurs partirent avec me fit mal.
Une fois seuls dans notre cellule, Néo s’installa sur le lit superposé du haut tandis que je me laisser glisser contre un mur et m’installai par terre, mes bras autour de mes genoux, en regardant la pluie par la fenêtre. Puis je fermai les yeux et, en silence, tentais d’expliquer mentalement à mes parents comment leur fils avait pu finir en prison.

-Pourquoi tu ne m'a pas laissé te protéger ?

Je relevai la tête, que j’avais posée sur mes genoux, et regardait Néo. Je sentais clairement l’irritation dans sa voix : il désapprouvait et était amer.

- Parce que c’est comme ça. Ecoute, je sais que tu vas me dire que t’es habitué et que tu n’en aurais rien eu à faire d’endosser la faute pour nous deux mais moi non. Question de principe. J’ai fait une connerie, j’assume, c’est tout. Et je ne laisse pas mes amis plonger pour moi. Surtout que si Snow avait cru à ton histoire, en plus de piratage sur la base de donnée la plus importante du pays, t’aurais aussi dû répondre de contrainte d’autrui sous la menace d’une arme.

Je soupirai :

- Et puis merde quoi. Je sais ce que tu dois penser. Tu dois te dire que j’ai pété les plombs et que je deviens complétement dingue. Et tu sais quoi ?, lui dis-je avec un léger sourire. Je pense que tu as raison. Mais péter les plombs m’a fait un de ces biens, tu peux pas imaginer. Alors…j’en ai strictement rien à foutre d’avoir fini en taule si c’est pour avoir aidé un ami et qu’en plus ça m’a permis de me libérer d’un poids. D’accord ?, lui répondis-je en le regardant d'un air déterminé.

___________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

๑ posts : 287
๑ à panem depuis : 03/06/2012
๑ âge personnage : 26 ans
๑ localisation : Capitole

MessageSujet: Re: Un jour de pluie..... ~Théodore et Néo~   Jeu 11 Oct - 18:44

-Hin hin...

Néo croisa les jambes.

-Hin hin... répéta-t-il avant de redevenir silencieux pour quelques minutes.

A vrai dire, il avait besoin de passer ses nerfs sur quelque chose. Et rapidement. Il ne voulait pas s'en prendre à Théo, bien qu'il lui en veuille énormément. Mais au fait, pourquoi lui en voulait-il au juste ? Il roula sur le ventre et se mit à fixer son ami du haut de son perchoir.

-Tu ne tiendras pas deux jours. Entre les matons, les autres prisonniers et la bouffe inmangeable...

En réalité, il avait vraiment peur pour lui.

-Deux jours. répéta-t-il d'un ton plus dur.


Il roula à nouveau sur le dos. Il n'arretait pas de penser à ce qu'il avait appris un peu par la force des choses sur son ami. D'un côté, il avait réellement envie d'en savoir tout de même un peu plus sur lui, de l'autre, il ne voulait pas le rendre encore plus mal à l'aise qu'il ne l'était déjà à la lecture du dossier.

"Et moi ? Qu'est-ce-qu'il pense de moi ? Après la lecture de mon dossier..."

Il finit par sauter du lit et se dirigea vers les toilettes. Il en rabattit le couvercle et s'assit en tailleur dessus, les coudes posés sur les genoux et son menton appuyé sur ses poings qu'il avait involontairement crispé. Il fixa à nouveau son ami de son regard gris-bleu. Il ne dit rien, se contentant juste de le regarder intensément, comme s'il essayait de lire en lui. En réalité, il était perdu dans ses pensées.


___________________________________

Je ne me sens jamais aussi vivant que lorsque que je cotoie la mort.
"I don't care if it hurts... I wanna have control..."




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

๑ posts : 137
๑ à panem depuis : 21/07/2012
๑ âge personnage : 26 ans
๑ localisation : Capitole

MessageSujet: Re: Un jour de pluie..... ~Théodore et Néo~   Jeu 11 Oct - 19:32

Néo eut un petit rire narquois et se tut pendant quelques minutes. Finalement, il posa son regard sur moi du haut de son perchoir :

-Tu ne tiendras pas deux jours, me dit-il. Entre les matons, les autres prisonniers et la bouffe immangeable… Deux jours. répéta-t-il d’un ton dur et froid.

Je faillis lui dire d’aller se faire foutre, qu’il verrait bien, mais me ravisait. Décidément la haine ne m’arrangeait pas. Depuis l’entrevue avec Snow et notre arrivée ici, je me sentais en colère contre tout le monde, sans qu’il y ait forcement une raison d’ailleurs. Mais de l’autre, je ne pouvais m’empêcher de penser qu’il avait raison, me faisant amèrement regretter d’avoir perdu mon seul allié ici. Parce que c’était clair dans le son de sa voix : j’avais définitivement perdu son soutien. Finalement, deux mois ça allait surement être long…
Néo finit par sauter de son lit et s’assit en tailleur sur les toilettes avant de me fixer.
Je savais à quoi il devait penser. Maintenant que nos vies entières, avec leur secrets et leurs drames, n’étaient plus un secret ni pour lui, ni pour moi, il devait surement réfléchir à ce qu’il avait appris. Enfin pour lui cela se résumait à une seule chose, le reste lui étant déjà connu : la mort de mes parents. Je soupirai : qu’est-ce que j’aurais aimé qu’ils soient là… Et puis je pensais à Néo, orphelin à six ans d’après son dossier. Finalement j’avais eu de la chance comparé à lui. Je me demandais ce qui avait bien pu se passer. Qu’était-il arrivé pour qu’il se retrouve seul à six ans ? Le temps de réfléchir à tout ça, je relevais les yeux. Néo continuait à me fixer.

- Laisse-moi deviner, tu penses à ce que tu as appris sur moi grâce à Snow, j’ai raison ?, lui demandai-je avec un regard noir. Ba vas-y pourquoi tu me poses pas tes questions ? Je suis sûr que t’en meure d’envie depuis tout à l’heure !

En réalité je n’avais aucune envie qu’il me pose la moindre question, et mon ton le laissait clairement entendre. Ton qui n'était pas habituel chez moi et me fit d'un coup redescendre sur Terre en réalisant à quel point il était froid et plein de haine, alors que je parlais à quelqu'un qui était un de mes ami.
Tu deviens imbuvable Théodore Hemingway, faut te ressaisir

- Excuse-moi…, dis-je avec un regard désolé. Je suis énervé contre tout le monde depuis tout à l’heure. Le prend pas personnellement, hein…

___________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

๑ posts : 287
๑ à panem depuis : 03/06/2012
๑ âge personnage : 26 ans
๑ localisation : Capitole

MessageSujet: Re: Un jour de pluie..... ~Théodore et Néo~   Ven 12 Oct - 6:19

Néo baissa les yeux sans rien dire. Il se leva et commença à tourner en rond dans la cellule. Il finit par envoyer un coup de poing d'une violence inouie dans l'un des murs. La douleur calma dessuite sa colère et son envie de tabasser quelqu'un ou quelque chose. Il regarda un instant le sang couler le long de ses doigts sans éprouver quoique ce soit. Il se tourna ensuite vers Théo.

-Ce n'est pas le moment de se détester. Tu risques d'avoir besoin de moi dans les prochains jours autant que moi j'aurais besoin de toi. Quand à tes parents, oui, j'aimerais bien savoir ce qui est arrivé, mais tu as autant envie de parler d'eux que moi des miens.

Néo se laissa glisser le long du mur pour s'assoir par terre.

-Quant à tes excuses... Elles sont tout à fait superflues... Je comprends que tu sois sur les nerfs... Et je comprendrais également que tu ais une certaines envie de couper les ponts après avoir appris toutes les conneries que j'ai faites lorsque monsieur Snow a lu mon dossier.

Il avait déballé tout ça d'une voix douce, sauf le "monsieur" qu'il avait prononcé de la même manière que lorsqu'il s'était adressé au président.
Les lumières s'éteignirent d'un coup.

-Ah... extinction des feux... Dix-neuf heures... constata-t-il d'un ton éteint. On devrait aller se coucher... Réveil à cinq heures demain, s'ils n'ont pas changé les horraires depuis l'année dernière. J'aurais quand même deux trois petites choses à t'expliquer encore, avant que tu sois laché dans ce monde de brutes.

Il se leva et remonta sur son lit. Il se coucha sur le coté, face au mur, replié sur lui-même, presque roulé en boule.

-Au fait, j'espère que tu as le sommeil lourd. Je parle la nuit.

"Quand je ne cris pas à cause de mes cauchemars !"


___________________________________

Je ne me sens jamais aussi vivant que lorsque que je cotoie la mort.
"I don't care if it hurts... I wanna have control..."




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

๑ posts : 137
๑ à panem depuis : 21/07/2012
๑ âge personnage : 26 ans
๑ localisation : Capitole

MessageSujet: Re: Un jour de pluie..... ~Théodore et Néo~   Ven 12 Oct - 8:38

Néo ne dit rien, se leva et commença à tourner en rond avant de finalement foutre un coup de poing dans le mur. Je le regardai sans rien dire, ayant quand même mal pour lui.

-Ce n'est pas le moment de se détester, dit-il en se tournant vers moi. Tu risques d'avoir besoin de moi dans les prochains jours autant que moi j'aurais besoin de toi. Quand à tes parents, oui, j'aimerais bien savoir ce qui est arrivé, mais tu as autant envie de parler d'eux que moi des miens.

Il se laissa glisser le long du mur et s’assit par terre.

-Quant à tes excuses... Elles sont tout à fait superflues... Je comprends que tu sois sur les nerfs... Et je comprendrais également que tu ais une certaines envie de couper les ponts après avoir appris toutes les conneries que j'ai faites lorsque monsieur Snow a lu mon dossier.

J’allais répondre lorsque les lumières s'éteignirent.

-Ah... extinction des feux... Dix-neuf heures... On devrait aller se coucher... Réveil à cinq heures demain, s'ils n'ont pas changé les horaires depuis l'année dernière. J'aurais quand même deux trois petites choses à t'expliquer encore, avant que tu sois laché dans ce monde de brutes.

Il se leva et remonta sur son lit.

-Au fait, j'espère que tu as le sommeil lourd. Je parle la nuit.

- Ne t’inquiète pas pour moi, dis-je en allant m’allonger sur le mien. Et pour répondre à ta question, non, je ne compte pas couper les ponts avec toi. Même si je ne savais pas tout, j’ai toujours su que tu avais eu des problèmes et que tu avais fait des conneries. Alors c’est pas parce que je connais l’étendue de la chose que je vais m’éloigner hein.

Je soupirai et m’allongeait sur le ventre.

- Mais tu as raison, c’est pas le moment de se détester. Je ne vois pas pourquoi tu aurais besoin de moi vu la situation mais que je vais avoir besoin de toi…c’est une certitude, reconnus-je.

Puis je repensai à sa main et je demandai d’un ton inquiet et soucieux :

- Au fait ça va ta main ? T’y est allé fort. Tu t’es rien cassé ?

___________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

๑ posts : 287
๑ à panem depuis : 03/06/2012
๑ âge personnage : 26 ans
๑ localisation : Capitole

MessageSujet: Re: Un jour de pluie..... ~Théodore et Néo~   Ven 12 Oct - 9:34

Néo resta silencieux assez longtemps pour que son ami le croit endormi.

-Merci. Je vais avoir besoin de toi parce que ça fait du bien d'avoir quelqu'un à qui parler... chuchota-t-il enfin. Quelqu'un qui pour une fois, n'essaye pas de se comporter comme un tuteur ou un parent...

Il pensait actuellement à son mentor qui lui avait tout appris lorsqu'il s'était engagé dans la SSP. Il l'aimait et le détestait à la fois. Il pouvait être vraiment dur, ou bien trop doux avec lui et Néo n'avait jamais réussi à totalement le cerner, mais il savait qu'il était en quelque sorte devenu son protégé. Pourquoi, ça, par contre, il l'ignorait.

-On verra demain pour ma main. Si elle est bleue et gonglée c'est mauvais signe. Mais ce n'est qu'une main si tu vois ce que je veux dire. Ce n'est pas pour rien qu'on en a deux...

Il eut un petit sourire en réalisant que ce qu'il disait était assez stupide. Mais toutefois vrai.

-On ferait mieux de dormir si on ne veut pas finir au trou... Les gardiens n'aiment pas beaucoup les bavardages nocturnes. Si t'as besoin, n'hésites pas à me réveiller. Ah oui, et si quelque chose te courre dessus, ne hurle pas, c'est juste une souris. Ou un cafard.

"En espérant qu'il arrive à dormir, qu'il ne soit pas troublé par les hurlements et les pleurs des autres qui craquent dans le noir, et qu'il ne craque pas lui non plus."

-Bon courage et bonne nuit.


___________________________________

Je ne me sens jamais aussi vivant que lorsque que je cotoie la mort.
"I don't care if it hurts... I wanna have control..."




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

๑ posts : 137
๑ à panem depuis : 21/07/2012
๑ âge personnage : 26 ans
๑ localisation : Capitole

MessageSujet: Re: Un jour de pluie..... ~Théodore et Néo~   Ven 12 Oct - 11:08

Néo resta silencieux un long moment, je crus même qu’il s’était endormi, lorsque je l’entendis chuchoter :

-Merci. Je vais avoir besoin de toi parce que ça fait du bien d'avoir quelqu'un à qui parler... Quelqu'un qui pour une fois, n'essaye pas de se comporter comme un tuteur ou un parent...

Vu comme ça, je comprenais mieux. Il était évident qu’avoir été enfermé trois mois tout seul ne devait pas avoir été réjouissant. Alors être à deux allait clairement être un avantage.

-On verra demain pour ma main. Si elle est bleue et gonglée c'est mauvais signe. Mais ce n'est qu'une main si tu vois ce que je veux dire. Ce n'est pas pour rien qu'on en a deux... l’entendis-je ajouter.

Je souris et sentais au son de sa voix qu’il faisait pareil.

- Ouais enfin bon…t’en a deux, autant les garder toute le deux, nan?

-On ferait mieux de dormir si on ne veut pas finir au trou... Les gardiens n'aiment pas beaucoup les bavardages nocturnes. Si t'as besoin, n'hésites pas à me réveiller. Ah oui, et si quelque chose te courre dessus, ne hurle pas, c'est juste une souris. Ou un cafard.

- De…des souris ??

Je me figeais dans mon lit. Des souris… surement l’animal que je détestais le plus… La nuit allait être longue, très longue.

-Bon courage et bonne nuit.

- Merci, répondis-je d’une voix faible.

Je rabattais ma couverture sur moi et me recroquevillai en boule dans mon lit. La prison était d’un silence religieux et inquiétant. On n’entendait plus que les pas des gardiens faisant leur ronde. Je me tournai et me retournai dans mon lit un moment, n’arrivant pas à trouver le sommeil. A la place, je réfléchissais. A ce qui s’était passé, à mes parents, à Snow, à Néo, à Anjali…Anjali ! La pauvre, il n’y a personne pour s’occuper d’elle..
Au fur et à mesure que les heures passaient, j’entendais des pleurs ou des cris dans des cellules. Finalement, au bout de trois heures (ou du moins c’est que ce qu’il me semblait, je n’avais plus de montre pour le vérifier), je craquai et laissai des larmes rouler doucement le long de mes joues. La situation n’était certes pas désespérée, mais j’avais connu des jours meilleurs…
Finalement pleurer fut peut-être la bonne solution : cela m’épuisa et que je finis par m’endormir.

___________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

๑ posts : 287
๑ à panem depuis : 03/06/2012
๑ âge personnage : 26 ans
๑ localisation : Capitole

MessageSujet: Re: Un jour de pluie..... ~Théodore et Néo~   Ven 12 Oct - 11:51

Néo écouta son ami se tourner et se retourner pendant un moment, avant d'être distrait par les petits couinements de la famille de souris qui partageait la cellule avec eux.

Il ne dormit pas beaucoup cette nuit là, ruminant les idées noires et les souvenirs désagréables. La sonnerie de réveil le tira du sommeil le lendemain à cinq heure et il manqua de tomber de son lit.

-Ah, j'ai perdu l'habitude des lits superposés...

Il se pencha en avant et regarda Théo, la tête à l'envers.

-Debout là-dedans si tu ne veux pas qu'on se prenne des coups... On a un quart d'heure pour se lever et remettre la cellule en état, avant que les matons ne fassent l'appel.

Il sentit quelque chose courrir le long de sa jambe et se retourna juste à temps pour voir une souris se glisser sous sa couverture. Il l'attrappa doucement avec sa main valide et se remit dans la même position pour la montrer à l'ingénieur sans prendre garde aux minuscules incisives qui se plantaient dans ses doigts.

-Regarde, on a de la visite ! dit-il avec un sourire presque attendri.


___________________________________

Je ne me sens jamais aussi vivant que lorsque que je cotoie la mort.
"I don't care if it hurts... I wanna have control..."




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

๑ posts : 137
๑ à panem depuis : 21/07/2012
๑ âge personnage : 26 ans
๑ localisation : Capitole

MessageSujet: Re: Un jour de pluie..... ~Théodore et Néo~   Ven 12 Oct - 12:05

J’avais l’impression de n’être endormi que depuis quelques minutes lorsque j’entendis ce qui ressemblait à un réveil. Je poussai un léger grognement à moitié étouffé et me remettait dans ma couette lorsque j’entendis Néo :

-Debout là-dedans si tu ne veux pas qu'on se prenne des coups... On a un quart d'heure pour se lever et remettre la cellule en état, avant que les matons ne fassent l'appel.

- mmmm, protestais-je, la tête dans mon oreiller sans même jeter un regard vers lui.

-Regarde, on a de la visite !

Je me tournais vers lui pour lui dire de se taire…lorsque je me retrouvais nez à nez avec une souris.

- aahhhhhhhhh !!!!!!!!!!!!!!!!!

Je sursautais et me cognait la tête contre le lit.

- ouille…

Je posai une main sur ma tête et sortais de mon lit, un peu sonné, entraînant ma couette avec moi.

- T’es dingue ??!

Je me forçai à inspirer un grand coup pour me calmer.

- Je hais les souris. J’ai passé toute la nuit à prier pour ne pas en croiser et toi tu me réveilles avec ça…

Je continuai à masser ma tête là où je m’étais cogné et regardai par la fenêtre. On voyait les premiers rayons du soleil, ça allait être une belle journée.

- Enfin bon au moins t’as gagné, je suis bien réveillé maintenant.




___________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



MessageSujet: Re: Un jour de pluie..... ~Théodore et Néo~   

Revenir en haut Aller en bas
 

Un jour de pluie..... ~Théodore et Néo~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

 Sujets similaires

-
» UN jour de pluie, un jour maudit ~ ( Coeur de Braise )
» Un jour de pluie
» [Deutschland] Berlin, un jour de pluie...
» Règles du magasinage pour un jour de pluie ; Niles Burroughs
» C'est le grand jour ! ~ Nuage de Douceur & Pluie Torrentielle ~ [END]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HUNGER GAMES → Forum de RPG :: welcome in the new capitol :: QUARTIERS D'HABITATION-
jQuery(document).ready(function() { jQuery('body').append('
'); } );