Forum de RPG sur l'univers de Hunger games
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La Moisson

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

๑ posts : 64
๑ à panem depuis : 13/05/2012
๑ âge personnage : 42 ans
๑ localisation : Capitole

MessageSujet: La Moisson   Dim 5 Aoû - 21:29

Le jour se lève doucement sur le District 10. C'est une journée ordinaire, et pourtant, l'air est comme figé. Aujourd'hui est le jour de la Moisson. Peu après dix heures du matin, les habitants du District affluent vers la grand place, où les techniciens du Capitole achèvent d'installer les hauts-parleurs. Les jeunes de douze à dix-huit ans se rassemblent par tranche d'âge au milieu de la place, tandis que les parents et les enfants trop jeunes pour être tirés au sort sont maintenus derrière les barrières par les Pacificateurs. A dix heures et demie tapantes, l'hôte du District, Heartcliff E. Linton, s'avance sur l'estrade qui surplombe la foule silencieuse et figée.
«Joyeux Hunger Games ! Et puisse le sort vous être favorable.»
Il va ensuite vers les bocaux où sont stockés tous les bulletins, et en tire un dans chaque bocal de verre. Un candidat féminin, un candidat masculin.
«Les dames d'abord ! Le Tribut féminin est Kiami Androa.»
Il marque une pause pour donner le temps à la foule de digérer son annonce, puis lit le deuxième bulletin pour le Tribut issu de la gent masculine.
«Et maintenant, pour ces messieurs ! Le Tribut masculin est Phillip Verner.»


Maintenant, chaque habitant du District va devoir poster un RP pour confirmer sa présence aux Hunger Games. S'il ne le fait pas avant le 13 août, un PNJ prendra automatiquement sa place.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

๑ posts : 7
๑ à panem depuis : 16/07/2012
๑ âge personnage : 15 ans
๑ localisation : District 10

MessageSujet: Re: La Moisson   Dim 12 Aoû - 14:41

Ce matin , j'étais particulièrement nerveuse. Mes soeurs ne purent que le remarquer et ma soeur aînée , Héléna , ne se priva pas de me traîter de poule mouillé.
En faîte , je tremblais non seulement d'inquiétude , mais aussi de fatigue. Comment dormir correctement alors que je savais très bien que si je ne me faisait pas tiré au sort , je me porterais volontaire. Enfin , avec toutes les inscriptions que j'ai faites , j'ai une certaine chance d'y aller.

Je pris 30 minutes à me préparé. Pas question d'essayer robe et talon haut ! Ce sera jean , bottes et maillot , à point c'est tout. Je me suis mis à nouer mes cheveux pour que ceci deviennent une tresse , tout laissant ma mèche pendre devant mon visage. Quand je suis sorti , Héléna ne put retenir une phrase désagréable , comme toujours.

"- Tu aurais pu t'appliquer un peu plus ! Je sais pas moi ! Tu aurais pu mettre une robe !"

Facile pour elle ! Elle ne porte que ça à longeur de temps ! Et puis , quoi qu'il arrive , elle ne sera plus tribut , donc elle a de quoi se détendre !
Edwig , elle semblait beaucoup plus stressé , en me jetant des regards soucieux , presque insistants. Oui je lui est dit que quoi qu'il arrive , je serais tribut de cette année , sombre comme toujours.

Nous sommes arrivés à l'heure. Je me suis mis à coter de ce de mon âge. J'étais stressé. J'espérais plus que tout au monde être choisi dans les jeux , juste pour peut mettre fin à ses jeux idiots. Car se porter volontaire n'est pas toujours la meilleur chose à faire.
Linton , le maire , s'avança après nous avoir fait , comme chaque année , attendre d'une façon que je trouve sadique , presque grotesque.

"- Joyeux Hunger Games ! Et que le sort puise vous être favorable !"

J'ai coupé ma respiration un instant. Et si Linton avait peu être changé de phrase ... Peut être que ...

"-Les dames d'abord !"

Je grommelais. Ne pouvais t'il pas changer de disque , juste une année ? Cette année ? Avant ma mort certaine ? Après une dépliage du papier qui me semblait encore plus longue que l'attente du maire elle même , il s'écria :

"-Le Tribut féminin est Kiami Androa."

J'étais soulagé mais j'ai préféré prendre un regard apeuré.
Je me suis avançé à pas feutré vers le maire. Je me suis mis de face , regardant la foule avec un air mi angoissé mi soulagée. Nous avons attendu un moment , mais aucune fille se porta volontaire. Tant mieux , je suis assuré d'y aller , aux Hunger Games.
Après cette attente aussi interminable que les autres , le maire s'avança vers l'autre urne et dit :

"-Et maintenant, pour ces messieurs !

Non , même cette année , il n'avait pas décidait de changer de disque. Dommage. Il déplia aussi lentement que le papier de l'autre tribut , mon futur adversaire , que celui qu'il avait déplié quelques minutes au paravent , celui où étais écrit mon nom.
Le maire regarda le papier pendant 3 bonnes minutes et annonça :

"-Le Tribut masculin est Phillip Verner."

Il s'avança d'un pas calme mais angoissé. Je lui est jetais un regard menaçant. Voilà mon premier adversaire. Reste à découvrir les autres. Ceux des autres districts. Les ennemis qu'elle devra le plus se méfier


Dernière édition par Kiami Androa le Lun 13 Aoû - 9:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

๑ posts : 64
๑ à panem depuis : 13/05/2012
๑ âge personnage : 42 ans
๑ localisation : Capitole

MessageSujet: Re: La Moisson   Lun 13 Aoû - 8:00

Une fois que les nouveaux Tributs du Dix furent montés sur l'estrade où se tenait leur hôte, Heartcliff E. Linton, celui-ci les félicita d'un murmure avant d'annoncer officiellement :
- Veuillez applaudir nos Tributs de cette année, et leur souhaiter bonne chance !
Quelques applaudissements timides se firent entendre sur la place, mais la population du Dix ne manifestait aucun enthousiasme à voir partir deux jeunes gens pour des Jeux cruels et sans pitié pour les faibles. Heartcliff se tourna ensuite vers les Tributs qu'il va devoir accompagner et épauler de son mieux au Capitole, et leur dit :
- Suivez-moi maintenant, il est temps de rejoindre les salons où vous pourrez faire vos adieux à vos familles.
Dociles, les Tributs le suivirent dans les couloirs de la Mairie du Dix. L'hôte ouvrit une porte, y fit entrer le Tribut masculin, avant de diriger le Tribut féminin dans une autre pièce. Ils auraient une heure, pas une minute de plus, pour faire leurs adieux à ceux qui seraient venus les voir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

๑ posts : 7
๑ à panem depuis : 16/07/2012
๑ âge personnage : 15 ans
๑ localisation : District 10

MessageSujet: Re: La Moisson   Lun 13 Aoû - 8:40

Après que moi et le tribut masculin soient montés sur l'estrade , le maire , Heartcliff E. Linton dit :

"- Veuillez applaudir nos Tributs de cette année, et leur souhaiter bonne chance !"

Mais comme chaque année , presque personne n'applaudit , et je pense que c'est mieux ainsi. Après tout , ce jeux n'était qu'une distraction pour le capitole , pourquoi la population serait heureuse de perdre chaque année 2 jeunes gens qui auraient pu aider je ne sais où. Et ben , à la place , ils servent de pâtée pour Capitole. Et autant vous dire qu'il est vorace , le capitole. Puis le maire se tourna vers nous et nous dit :

"- Suivez-moi maintenant, il est temps de rejoindre les salons où vous pourrez faire vos adieux à vos familles."

Je me suis senti foudroyer. Comment réagirais mon père et ma soeur Héléna en apprenant que j'ai fais 10 Tesseraes ? Ils ne me le pardonnerons jamais. De toute façon , si je restais une minute de plus avec cette soeur qui me traîte comme une esclave , mon père qui n'en a strictement rien a faire de moi et cette sorcière qui ne demande qu'à me giffler , je crois que j'aurais fini par péter un câble. De toute façon , si je les avais prévenu , ils auraient tout fait pour me décourager , comme il l'on fait avec Héléna lors de ses 12 ans. Le maire nous laissa avec l'hôtesse , qui nous conduisit dans une salle différente. Je me suis assise , triste et amère , imaginant mon père et ma soeur me hurler dessus. La porte s'ouvrit , mais se fut Kelly qui rentra , les yeux baignait des larmes.

"- Comment à tu osais me cacher ça ? hoqueta Kelly
- Je suis désolée. Je n'aurais pas du te cacher ce genre de chose.
- Mais tu l'as fait ! Oh et puis zut !"


Elle me serra contre elle. Je crois que c'est encore pire que les Hunger Games eux même. Puis Kelly me glissa un objet dans la main. C'était une pierre. Un pierre Oeil-du-Tigre exactement. Je reconnu son porte-bonheur.

"- Mais Kelly ...
- Je pense qu'il vaut mieux qu'il te porte chance à toi plutôt qu'à moi... Je ne serais pas dans l'arène , moi...
"

Un pacificateur alla cherché Kelly. Dans un dernier soupir , elle quitta la salle. Je savais que c'était au tour de ma famille. Et effectivement , mes deux soeurs et mon père entraient dans la salle. Mon père se dirigea droit vers moi avant de crié :

"- Écoutez moi bien , jeune fille , combien avait vous fait de tesseraes pour être tiré au sort comme par magie ?"

Je déglutis. Même pas d'encouragement. Juste une haine sans faille envers moi.

"- 10 tesseraes exactement. L'huile et le blé sont à la cave.
- Je me moque pas mal , de cette nourriture des pauvres ! J'en ai marre de toi ! Marre de Marre ! Tu m'entends , Kiami ! Même si tu survis , je ne veux même plus te voir à la maison !!! C'est clair ?!
- Même si je survivais , je ne comptais pas rester vivre toute ma vie avec l'assassin de notre mère !
"

Et bim. Il l'avait bien cherché celle là. Mon père me regarda avec de grands yeux alors que Héléna étouffa un cri de surprise. Edwig , elle , ne semblait pas surprise par la nouvelle.

"- Qu'es que tu racontes ? Ta mère est morte noyé , dans son bain ...
- ... avec beaucoup d'aide , je dois l'avoué. Hummm... Disons que cette planque sur l'armoire m'aura bien servi , l'année de ma mort."


Si ce n'était pas ici , à se moment là que je lui avais sorti ça , il m'aurait donné une sacré baffe , et c'était tout juste s'il ne m'en donnait pas une maintenant. Mais je n'avais plus peur de lui. Je savais que s'il me touchait un seul cheveux , le pacificateur arriverait et le ferait sortir de la pièce.

"- Si tu comptes me gâcher les derniers mois de ma vie , je te conseille de sortir !
- Un peu de respect , jeune fille ! Je reste ton père malgré tout !
- Un père assassin , quelle charmante vision de ma famille.
- Tu tueras toi aussi , dans l'arène.
- Tient , tu avoues ? Je tuerais peut être , mais je ne les connaîtrais pas et je serais encore moins leurs compagne. Et ça sera pour sauver la peau , pas parce que personne ne donne de garçon.
"

Alors que mon père aller me gifflait , le pacificateur ouvrit la porte et annonça à mon père qu'il était temps de partir. Héléna me jeta un regard plein de méchanceté et Edwig ne me jeta pas un regard. Le trio sortit de la pièce.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



MessageSujet: Re: La Moisson   

Revenir en haut Aller en bas
 

La Moisson

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» presentation de benoît moisson
» CHAPITRE1. les 76th hunger games, la moisson
» II,1. la moisson du district cinq
» II,1. la moisson du district quatre
» II,1. la moisson du district un

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HUNGER GAMES → Forum de RPG :: the twelve districts of panem :: DISTRICT 10-
jQuery(document).ready(function() { jQuery('body').append('
'); } );